et bon appétit bien sûr…

22juin2006_coeur_et_cerveau

Une population cannibale des îles Pacifique avait pour coutume de consommer les corps des défunts, pensant ainsi assimiler leurs vertus. Aux hommes était réservé le coeur, censé leur donner force et courage, aux femmes le cerveau, afin d’améliorer le don qui leur était reconnu, à savoir l’intelligence…

Guy Paillotin
Tais-toi et mange
Bayard éditions, 1999

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s