cuisine expérimentale

(ou: la cuisine c’est magique)

y a des trucs dans la cuisine qui tiennent dans mon esprit un peu de la chimie, de la magie, du truc mystérieux ; de la fumée et des bulles violettes en sortiraient que ça m’étonnerait même pas.

le poolish tient de ça.
le poolish c’est quoi?
c’est une sorte de préparation à base de farine et d’eau et de levure, comme une sorte de levain, mais en plus modeste.
pour citer Mistigree (CAP boulanger en poche, attention c’est du sérieux!): « La poolish, en gros, c’est un mélange farine/eau (à proportion égale) que tu prépares la veille de faire ton pain (ou le matin pour le soir) où tu mets juste une pincée de levure dedans. Tu mélanges, tu laisses mariner 8 à 10 heures, ça doit faire des bulles à la surface. Tu l’incorpores à ta préparation normale ensuite et ça donne un goût un peu comme le levain (en gros), ça aide aussi le pain à moins sécher et tu as besoin d’une quantité infime de levure pour qu’il lève. »

on apprend donc 1. que ce n’est pas le poolish, ni la pouliche, mais la poolish ; 2. que ce n’est peut-être pas si compliqué que ça ; 3. que ça va quand même demander un peu d’attention au niveau du timing.

par ailleurs, absolument vexée qu’elle ait osé me traiter de feignasse (« car [comme dirait l’autre] Je me les sers moi-même, avec assez de verve,/Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve. »), du coup je me suis lancée dans le la pouliche poolish, avec quelque peu d’appréhension, mais y a un moment faut arrêter de se laisser faire.

et donc la poolish, je la prépare le matin pour la faire cuire le soir. au début ça ressemble à un pâton informe, au bout d’une journée au repos, ça donne une chose vivante

poolish

Je l’ai affectueusement appelé le blob, c’est mon ami à présent.

Ajouté à l’eau et à la farine qui manquait, il est parti mourir dans la màp (c’est triste je sais), et en fin de cuisson ça a donné un pain dont je suis assez fière, malgré sa forme étrange,

painpoolish

mais il ne faut pas s’arrêter à l’aspect extérieur, c’est la beauté intérieure qui compte, et de ce côté-là ce pain est bien placé, regardez-moi cette mie, si elle est pas jolie?

joliemie

(eh ben si)
.
.
.
là où j’ai moins fait la fière, c’est à mon deuxième essai de pain au poolish.

échec complet.
painpoolish2
massacre.
painpoolish_2_extraction
consternation

(en plus la photo est pourrie)

ça m’empêchera pas de faire une nouvelle tentative, because l’hypothèse du foirage est la suivante: j’ai testé le programme rapide de la machine, et peut-être qu’il valait mieux pas. voilà.

Publicités

Une réflexion au sujet de « cuisine expérimentale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s