horreur! malheur!

Rude et ingrate est la voie vers le tricot parfait:
– des trous aux augmentations

(en plus d’une photo complètement saturée…)

– un bonnet trop court pour couvrir les oreilles (et presque plus de laine pour lui donner la taille souhaitée)

– une laine trop rigide pour le patron souhaité

– des chaussettes aux formes bizarres (même si la récipiendaire n’a pas râlé, je leur trouve une allure vraiment bizarre)

– un pull trop petit pour le récipiendaire original, et aux manches trop larges pour la récipiendaire finale, une fois le récipiendaire original définitivement hors course (car il était bien sûr hors de question de retricoter le torse du pull)(mais ça fait quand même deux manches à retricoter)


– un lot de laine qui s’avère être de deux teintes différentes, faciles à repérer, une fois que c’est tricoté, et une fois que tu es consciente qu’il y a deux couleurs

mais courage et confiance, on va y arriver…

Publicités

11 réflexions au sujet de « horreur! malheur! »

  1. Oh la la! moi qui cherchais un peu de réconfort au blues hivernal sur les blogs des copines, c’était neige chez l’une, nostalgie chez l’autre, et lamentations tricotesques chez toi.. il n’y a plus qu’à aller se coucher avec un grog.

  2. ah mais ce post ne veut surtout pas démoralisateur! au contraire! y a plein de soucis dans l’apprentissage du tricot, mais est-ce que ça m’a empêchée de continuer?? ah non certainement pas.

    (bon ceci dit, je ne dis pas non au grog)

  3. Ma pôvre!
    c’est quoi le rouge avec les augmentations qu’on voit un tout petit peu et la jolie torsade? Les (micro) trous ne me gênent pas du tout, et la laine est jolie!

    Pour le pull et les manches à retricoter…. c’est dommage! mais pas bien grave! (si tu savais le nombre de fois où ma mère a retricoté des manches parce-qu’elle les faisait toujours trop étroites par rapport au corps du pull….)

    Pour ton bonnet, tu pourrais trouver un reste de laine qui aille bien avec celle que tu as employé, et l’allonger avec ça? ou alors une bordure qui contraste?

    Et pour les deux lots de laine aux bains un peu différents… hum…. à moins de teindre le tout… ou de tout défaire et recommencer en alternant deux rangs de chaque….

    Pour les chaussettes, le plus important n’est pas la tronche qu’elles ont dans le tiroir, mais comment elles épousent le pied et la cheville quand elles sont portées! Certains talons donnent une drôle de tête aux chaussettes tricotées-main… (surtout le talon « à l’allemande », que je n’ai jamais tricoté, du coup!)

    Bon courage pour les réparations! Mais c’est du beau travail quand même!

  4. Noemi: tout d’abord bienvenue sur mon blog! je vois que tu assures SOS tricot en détresse sur tous les blogs ;-)))

    le rouge c’est un pull, les petits trous ne me gênent pas trop, ils sont sur les côté et sous les manches, mais comme maintenant je sais comment les éviter, je regrette (un peu)…

    les manches: je commence à être blasée, vu le nombre de trucs que j’ai tricotés et retricotés, mais bon, c’est souvent à cause d’un échantillon mal fait (ahem), alors c’est pas malin

    le bonnet: je garde ton idée d’une bordure contrastante, c’est une bonne idée! mais j’hésite: si elle est contrastante au niveau des couleurs, peut-elle l’être également au niveau de la texture? le bonnet tel qu’il est est en mélange mohair/laine (une tuerie de douceur), ça ferait peut-être bizarre d’avoir une bordure trop différente en texture, non?

    pour les deux lots de laine, je me suis résignée à faire un cardigan bicolore: le haut sera bleu, le bas plutôt jaune, ça donnera un style. mais bien sûr, ne m’en étant pas rendu compte, j’avais allègrement mélangé pelotes de l’une pelotes de l’autre… détricotage inévitable… par contre j’avais pas pensé aux rangs alternés! bon là j’avoue, j’ai pas du tout envie de redéfaire, surtout que la laine est toute irrégulière, donc pénible à détricoter… je garde le truc en tête pour une (peu probable – croisons les doigts!) prochaine fois!

    pour les chaussettes à drôle de tête, tu ne crois pas si bien dire: il s’agit justement d’un talon à l’allemande! (je ne savais pas que c’était ça avant qu’une amie me le dise, la technique utilisée provient d’un livre français), et vraiment c’est bizarre… mais il paraît que c’est très bien pour les pieds à fort cou de pied, donc ça peut toujours être utile (il faudra que je me penche sur la question pour voir s’il y a d’autres techniques pour des gros cous de pied…)

    en tout cas, merciiiiii beaucoup pour tes conseils et tes encouragements, ce ne sera pas quelques « petits » problèmes qui me décourageront du tricot, ah non mais! ;-)

  5. Pour le bonnet je fais la même suggestion d’une bordure à revers, mais je choisirais un ton semblable et une texture et un point de tricot très différent.

    • ach! un autre avis! il va falloir que je teste, il va falloir que j’expérimente, il va falloir que je tranche.
      (je sens que ça va pas encore être pour cet hiver ce bonnet…)

    • oh non, je te rassure petitesuzie: tout cela s’est effectivement déroulé sur plusieurs mois! voire même plusieurs années: le pull rouge est une assez ancienne réalisation…
      le bonnet de schtroumpf… reste plus qu’à trouver un schtroumpf à qui l’offrir! ;-)

  6. et petite anecdote: mon premier bonnet, il était si petit qu’il faisait bonnet schtromph… Une boule au dessus et tout serré et riquiqui autour du front… Mon Chéri en rit encore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s