c’est chou une fois

(Ce titre est aussi lamentable qu’insensé, mais il me fait bien rire quand même)

Alors, voilà-t-y pas qu’une bookcrosseuse mais néanmoins amie, larkéo pour ne pas la si bien nommée puisqu’elle préfèrerait qu’on l’appelle lakonta, merci, était de passage de par chez nous.

Ni une ni deux, mon sang de cuisinière accomplie (ahem) n’a fait qu’un tour, et en l’occurrence, un tour jusqu’à mon magasin bio que j’aime, hé oui, faire la cuisine, c’est toujours une bonne occasion pour sauver la planète.
Arrivée sur place, j’hésite sur les légumes, et je me dis, tiens, des choux de Bruxelles, ça fait longtemps que j’ai pas fait de choux de Bruxelles (pour ne pas dire jamais), achetons des choux de Bruxelles et tentons une recette de choux de Bruxelles avec ma larkéo mais néanmoins amie.

des choux de Bruxelles.

Cherchez pas, ça devait être le vent qui m’avait décollé tout bon sens des neurones.

Toujours est-il, une fois arrivée la bookcrosseuse mais néanmoins larkéo, nous voilà devant le fait accompli: des choux de Bruxelles.
Du coup on est allés chez notre resto chinois-thaïlandais très bon du bas de chez nous, ça a sauvé nos papilles et sans doute une belle amitié.

Toutefois et cependant, tout cela a soulevé la grave question: mais que faire avec des choux de Bruxelles??? et cela va sans dire, quelque chose de mangeable???
Sans compter que, bien sûr, les choux de Bruxelles étant achetés, il fallait bien les manger, à la grande joie de monsieur mon cobaye…

Je pensais à la potée, Larkéounet (le fils de larkéo, je traduis) proposait une recette assez intéressante incluant des lardons oignons et autres aulx.
Je décidai de mener l’enquête, et de me reporter pour cela à mon site référence en matière de recettes-de-quand-t’as-un-ingrédient-que-tu-sais-pas-quoi-en-faire: blog-appétit, qui est en fait un agrégateur de notes de blogs culinaires, classées par ingrédient (les notes, pas les blogs).

mazette et catastrophe! même pas de tag dédié « chou de Bruxelles »!!
c’est seulement en allant dans « chou » qu’on trouve deux recettes avec des choux de Bruxelles, dont l’une qui ne propose guère qu’une cuisson à l’eau (merci mais non merci). l’autre est un peu plus sympatoche et originale, mais bon, une salade n’est pas vraiment ce qui me tente le plus en cette saison.

du coup, direction marmiton, the classique d’entre les classiques, mais figurez-vous que je n’aime pas trop marmiton, en quelque sorte victime de son succès: tu cherches une recette, toute simple, et tu en trouves quarante mille, et comment savoir laquelle est la bonne? laquelle est celle qui te conviendra?? comment trier toutes ces recettes? je n’ai toujours pas trouvé.

toujours est-il, c’est tout de même marmiton qui me donnera la recette que j’ai tentée avec mes choux de Bruxelles: le velouté de choux de Bruxelles à l’ail – c’est pas compliqué, de toutes façons, vous me mettez ail dans le titre et ça y est j’ai envie de tester, alors c’est parti.

et du coup ça a donné quelque chose de plus proche de la purée de chou de Bruxelles que du velouté, mais c’était quand même pas mauvais, bien qu’un peu amer, façon chou de Bruxelles, quoi.

et vous, des idées?

notez bien, peut-être que la meilleure idée c’est de ne pas acheter de chou de Bruxelles en premier lieu…

—————————————

cette note fut l’occasion d’écrire 16 fois « chou de Bruxelles » (singulier et pluriel confondus, cette dernière occurrence incluse), je crois que c’est bon, j’ai mon quota pour l’année :-)

Publicités

16 réflexions au sujet de « c’est chou une fois »

  1. moi je les fais revenir doucement à la graisse de canard avec des champignons forestiers et soit un peu de lard, soit des restes de confit de canard.

    Le truc c’est qu’ils doivent caraméliser sans brûler.

  2. Quelle misère! Quelle tristesse! Réduits en soupe! Mon coeur de brusselaiiire saigne. Alors que les petits choux c’est si bon caramélisés au beurrrrrre. (Oui, certes, avec la dose réglementaire de cholestérol, mais avec tous les antioxydants et merveilleuses vitamines de ces petits crucifères, on peut bien se permettre un petit extra)
    Sinon il y a aussi le stoemp mais ça c’est tout de même meilleurrrr entre une lambiek et une visite au Manneken pis
    ;-)

  3. Avec le chou de Bruxelles tu mets ce que tu veux qui cache le goût du chou de Bruxelles ! Chépas, plein de piment, d’ail, de curry, de la tomate sèchée, du haddock, que sais-je…

  4. pareil que landrellec!
    D’ailleurs, comme mangeaille, il n’y a que 2 choses que je n’aime pas :
    la pâte d’amande
    et les choux de bruxelles, donc

    Je comprends pas comment on en vend encore alors que personne n’aime!

  5. tu n’aimes pas la pâte d’amande ? Même dans les gâteaux de Noël ?

    plus sérieusement, le pb avec les choux bruxellois, c’est l’odeur … qui imprègne chacun de tes vêtements, une horreur !

  6. Nous en mangerons justement ce ouikende, parce que toute la famille aime, même les enfants! (on les regarde d’un oeil soupçonneux quand ils en réclament une 2e fois à la cantine…). Nous, on les mange avec des oignons et des lardons, bien cuits, fondants, c’est un délice !

  7. Bizarre de vouloir cacher le goût d’un aliment par d’autres trucs… autant pas le manger, non ? notez que j’ai mangé ma soupe consciencieusement… mais la plante verte est morte.

  8. Ton quota de l’année? moi je te donne quittus pour le siècle.
    Il y a sans doute une raison obscure pour laquelle les c de B n’ont pas obéi aux lois normales de l’évolution qui devraient mener à la disparition des moins adaptés (et donc pour les légumes, des franchement dégueulasses). Oui, c’est vrai, ce n’est pas gentil ni politiquement correct de faire ce genre de déclaration qui frise l’eugénisme, mais après tout il s’agit bien des choux de Bruxelles, non?

  9. @Sophie: wouah, une vraie Bruxelloise sur mon post des choux de Bruxelles? la claaaasse! je suis flattée :-)
    note: ma soupe était presque solide, ça se rapprochait presque du stoemp, finalement (sans les patates! ;-))
    @landrellec: je connaissais blogbio mais pas saperlipopote dont j’adoooore le nom, vais aller voir ça de plus près…
    et question odeur, m’en parle pas, tant que ça cuisait ça allait, et puis une fois le feu éteint, ça a commencé à sentir le chou dans le salon – aaaargh -_-
    @kana: j’aime beaucoup ton objectivité :-D
    @TofLeChouFleur: même sans le goût, le légume apporte tous ses bons oligo-éléments et tout ça (cf. Sophie), mais tu me le payeras pour la plante verte :p
    @francine: mouarf! mais c’est bien parce que personne ne veut en manger qu’il a survécu! c’est comme les plantes poisons, personne ne les mange, alors elles peuvent se reproduire tranquille.
    ah?
    on les plante les choux de Bruxelles?
    alors je comprends pas non plus.

    globalement, j’ai comme l’impression que le chou de Bruxelles est un peu comme le mal-aimé des légumes, c’est bien triste pour lui, mais qu’a-t-il fait pour mériter ça??? (je suis le mal-aimé, lalala).
    et ceux qui aiment les préparent doucement et avec de la graisse – héhé excellent programme

    ah oui, j’ai aussi oublié de préciser que même dans mes livres de recettes (pourtant, j’en ai quelques uns – ahem) j’ai pas trouvé pléthore d’idées non plus! c’t’un comble, ça…

  10. J’avoue.

    Il m’arrive parfois d’en faire cuire une grosse poignée à la vapeur et de les déguster avec un peu de parmesan râpé dessus. Juste comme ça.

    Et la graisse de canard, c’est juste que le beurre est pratiquement un inconnu pour moi ; je m’améliore depuis que je fréquente un normand, mais il est encore hors de question de faire cuire un aliment au beurre chez moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s