tricot vs. crochet

après de longues années à améliorer mon tricot et à galérer avec le crochet, j’ai enfin compris pourquoi j’ai toujours du mal avec le crochet.

Le tricot c’est simple, deux points à connaître et c’est parti pour faire, par exemple, tout un gilet :

tricot

Le crochet, une éponge en coton, de la taille de ma main, et… :

crochet

Je veux dire, faut pas s’étonner, ça fait, rien que pour un simple et petit modèle, quatre fois plus de points à retenir… mais je ne lâche pas l’affaire, mes neurones et mes doigts devront bien s’y faire, parce que y a plein de choses jolies à faire en crochet.

Publicités

11 réflexions au sujet de « tricot vs. crochet »

  1. Pour le crochet, à part pratiquer, pratiquer et pratiquer je ne vois pas beaucoup de solution.

    Je reprends toujours mon livre de points lorsque je recommence le crochet, même pour un ouvrage tout simple (style chaussons).

    Sinon, ça sert à quoi ? (j’ai vu le patron sur Ravelry mais je n’ai pas compris l’utilité)

  2. Moi, le crochet, ça me fait un peu peur… et en même temps, il y a tant de jolies choses à faire en crochet que je me ferais bien une petite initiation…

  3. @ook: il faut aller voir sur la page même du patron: c’est pour faire une éponge pour la vaisselle, lavable en machine et tout! c’est un concept un peu surprenant, mais au japon j’ai l’impression que c’est très répandu, j’ai vu des livres entiers consacrés entièrement à des éponges faites au crochet: ici ou ou encore là-bas, par exemple (le deuxième y a pas que des éponges, c’est vrai)
    @septentria: le plus « simple » (si j’ose dire), je crois, c’est de se lancer avec d’un côté une laine aussi simple que possible (pas de changement de couleur, pas de peluches), de l’autre un livre détaillant bien les points, et du troisième côté un modèle simple – il paraît que ce qui se fait en rond est plus simple, par exemple que ce qui se fait par rang (mais bon c’est ce qu’on m’a dit, hein, j’ai pas franchement d’opinion plus élaborée sur le sujet, je ne maîtrise pas assez)

  4. La vaisselle ???? Qu’est-ce-que c’est, un nouveau sport ????

    Voilà pourquoi je n’avais rien compris car
    1) je n’étais pas allée sur le blog du patron
    2) je ne fais jamais la vaisselle, j’ai un ooknon pour ça (quoique je suis obligée de m’y coller en ce moment).

    Pour le crochet, les trucs en rond sont plus faciles car tu risques moins de manquer ou de crocheter 2 fois une maille, alors que lorsque tu fais un truc en rangs, bonjour la galère pour que cela ne soit pas déformé.

    • en vrai on a un lave-vaisselle, mais
      1. y a toujours des petits trucs qui ne méritent pas le lave-vaisselle
      2. j’adoooore le principe de l’éponge qu’on peut laver (save-the-planet powaaaaa!)
      3. elle est pas mignonne cette petite tawashi? hein?

      quant au crochet, mon désarroi face à lui n’est sans nul doute pas étranger à de trop nombreux rectangles devenus trapèzes voire choses vaguement ondulantes…. parce qu’en fait, il me faut l’avouer, le vrai problème du crochet, c’est que je n’y comprends rien. Le tricot, après quelques (ahem) années de pratique, j’arrive à comprendre où j’en suis, où j’ai pu me tromper, le cas échéant, VOIR les choses, quoi. le crochet…. j’y vois que dalle ou à peine quelques trucs maintenant que j’ai presque fini mon tawashi-mon-amour.

  5. Ca me rassure, y’a pas que moi qui galère avec le crochet ! Mais je suis moins assidue et obstinée car j’ai laissé tomber ! Et oui , trop de projet en tricot et surtout je n’arrive pas à regarder la télé en crochetant, il faut que je me concentre trop…. Mais la petite émonge lavable est bien mignonne ma foi !

  6. oui, je suis dans le même cas que toi: trop de projet en tricot, mais va comprendre, ça ne me retient pas d’essayer d’autres choses. en plus j’ai découvert que le crochet c’est quand même beaucoup plus simple que le tricot dans les transports en commun, donc: tricot devant la télé, dans le métro crochet ! (en plus ça rime, c’est un signe) ;-)

  7. gros avantage du tricot sur le crochet: pas besoin de regarder où on plante l’aiguille, on le sent avec les doigts quand on a l’habitude. Alors que le crochet…. Pas moyen de crocheter en lisant ou en regardant la télé….

    Vive le tricot! :-)

  8. @Noémie: c’est très très vrai! moi non plus je n’arrive absolument pas à crocheter sans regarder ce que je fais o_o
    mais j’imagine qu’un crocheteur (?) expérimenté doit pouvoir y arriver, non? (ce que je ne suis pas, donc télé=tricot) :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s