yaourt : oui mais à quoi?

alors, comme promis, une petite synthèse des recettes proposées par, vous commencez à le connaître, mes petits pots de yaourt.

potsdeyaourt(vous croyez que je devrais demander une commission?)

En gros, on peut classer les recettes du bouquin en 3 catégories, illustrées avec une maestria certaine (et une tablette graphique) sur le schéma suivant :

yaourt

option 1 : on ajoute un ingrédient (ou plusieurs) en dessous ou au dessus du mélange ferment + lait, ce qui fait un yaourt-aux-fraises-comme-les-paniers-bonne-maman.

l’ingrédient peut être de la confiture, de la compote, des fruits un peu cuits, ou autres préparations à base de fruits.

plus original, on y met des fruits secs, oléagineux divers et variés, céréales sous toutes leurs formes, caramel, pralin, chocolat, lemon curd (miam!).

(encore plus original: on met tout ça en même temps! mais je déconseille, vraiment)

tout cela n’a pas l’air dégueu, mais je ne vois pas bien l’intérêt de le mettre avant la préparation du yaourt. c’est comme le yaourt à la fraise du commerce: autant acheter du yaourt nature et de la confiture de fraise et de mélanger soi même, c’est moins cher et ça a en plus l’avantage d’être complètement à son propre goût. dans le cas du yaourt fait maison, ça limite les risques de plantage de yaourt (yaourt non pris, trop liquide, trop acide, etc.).

donc, bon.

yaourt en dessous et mélangétrès jolie représentation conjointe de l’option 1 et de l’option 2, c’est juste couillon que ce soit la même image que la couverture, mais là vous pouvez cliquer dessus pour la voir en plus grand, mais est-ce pensable de faire une légende d’image aussi outrageusement longue?

option 2 : là ça devient plus intéressant, on mélange un ingrédient (ou plusieurs) au mélange lait + ferment (souvent au lait d’abord, d’ailleurs), puis on laisse prendre, on a un yaourt aromatisé.

alors certes, on me fera remarquer que le yaourt à la fraise du commerce, c’est souvent un truc mélangé, donc on pourrait se dire kif kif pareil que l’option 1, pourquoi s’embêter.

sauf que…

sauf que les ingrédients proposés sont ach’tement plus originals.

on pourra citer par exemple:

– de la glace (qu’on aura laissé fondre)
– du café (qu’on aura laissé refroidir)(enfin dans le livre ils proposent de prendre du café lyophilisé, mais je me dis que du vrai café c’est pas plus mal, mais je crois que le laisser refroidir reste une bonne option)
– du chocolat en poudre
– du caramel
– de la pâte à tartiner (mais oui, du nut*lla!)
– des choses à faire infuser, comme des épices, ou des sachets d’infusion

on peut aussi citer des trucs plus bizarres, comme:

– des choses qui vont colorer de manière très jolie (?) les yaourts:

yaourt fluo (curaçao, liqueur de fraise, crème de cassis, liqueur de menthe, dans le désordre)

– des galettes de riz et barres de céréales (bon là, pour le coup, je ne suis pas sûre que ça amène grand chose à l’affaire)

– encore plus bizarre, des crêpes suzette (à faire infuser)(hein?), ou des oeufs (o_O)

yaourt bizarrecrêpe suzette et oeuf (glurps)

– et c’est pas fini dans le bizarre, des trucs salés, comme du gaspacho (en haut à gauche) ou des lentilles (en bas à gauche) O_o

yaourt salégaspacho, concombre aneth et ail, lentilles et coriandre, coriandre et cumin

bref, des trucs dans l’ensemble originaux, mais pas forcément toujours tentants. Je me dis, qu’effectivement, mélanger avant la prise du yaourt peut aboutir à des yaourts aromatisés vraiment originaux et inattendus ; et puis les variations sont multiples, entre les différents goûts de glaces et les différentes infusions possibles, de quoi tester et expérimenter. Mais encore faut-il oser tester : j’aurais peur de foirer le yaourt en lui ajoutant des ingrédients trop space!

Idée : sur une tournée de yaourt, faire plusieurs essais, en garder en tout cas une partie nature pour éviter de planter toute la tournée!

option 3 : ça va être vite torché, c’est juste une combinaison de l’option 1 et l’option 2, un ingrédient au-dessus ou en-dessous, un ingrédient mélangé au préalable au lait.

pour mon opinion, je vous renvoie aux paragraphes précédents :)

en plus de tout ça, quelques recettes salées et sucrées utilisant des yaourts, type tzatziki ou gâteau au yaourt, je n’ai pas creusé, ce n’est pas pour ça que je l’ai emprunté, ce livre!

————————————–

et pour conclure, un exemple d’utilisation qui fait miam, inventée par moi même de mes blanches mains et de mes gris neurones (trop ça donne envie, dis donc) :

yaourt miam

un goûter improvisé avec pétales de maïs, amandes, raisins secs et noisettes – yabon.

et vous, oui, surtout toi qui as une yaourtière, oui, toi, ne fais pas semblant, est-ce que vous avez déjà tenté des trucs bizarres?

Publicités

15 réflexions au sujet de « yaourt : oui mais à quoi? »

  1. ben… non. Rien de bizarre en matière de yaourt, puisque je n’ai pas de yaourtière ni que je ne me fais mes yaourts moi-même (oulà, la tournure de phrase…), et en plus je ne possède pas le livre mes petits pots de yaourts (moi aussi je veux une commission)… J’achète des yaourts nature que je mange soit nature sans sucre, soit avec de la confiture, soit avec des fruits secs, mais de là à tenter des mélanges bizarres comme tu viens de citer, ça ne m’attire pas trop, à part peut-être si, les crêpes, le caramel… (mais pas les lentilles par exemple…)… j’aime bien l’idée de la crème de cassis etc…. et je me dis qu’on doit pouvoir décliner ça avec des sirops du coup… genre du yaourt au sirop d’orgeat, ou de violette… ou autre.

    • oui, avec du sirop ça me paraît très très jouable, j’y ai pensé aussi en voyant les crèmes et autres liqueurs… et ça peut donner des couleurs très sympas aussi (oulala)

  2. j’ai une recette à tomber par terre :
    le lait + le yaourt comme d’hab + 1/2 boîte de lait concentré sucré

    franchement une fois qu’on a goûté ça, plus aucun autre yaourt n’a d’intérêt (presque)

    • une recette toute en légèreté o_O
      dans le livre il y a une recette toute aussi légère, avec de la crème fraîche! O_o
      (j’avoue je suis pas trop tentée par la crème fraîche, mais bon, ton lait concentré sucré… je pourrais me laisser tenter)

    • ah mais carrément, c’est comme une infusion, hein.
      peut-être qu’avec l’amertume du thé ça fait un truc bizarre, tu me diras, mais bon, tente donc, tu nous raconteras :-]

  3. Chez nous, une yaourtière investie par Monsieur X.
    Qui a renoncé et fait ses yaourts dans une cocotte et c’est bon. Il met ce qu’il trouve, notamment des figues sèches.
    Parfois, cela rate mais il semblerait que cela vienne de la température du lait. Nous récupérons le lait à l’AMAP le jeudi, je le fais bouillir dès le retour à la maison et si les yaourts ne sont pas faits dans la foulée, ça foire.

    Je vais faire lire tes billets à Monsieur X, nous verrons bien si cela l’inspire ;-)

    • notre fournisseur de lait a l’air de dire également que c’est une question de température: trop froid, ça marchera pas!

  4. j’ai lu qu’on pouvait faire du yaourt très simplement dans un thermos, l’idée est intéressante mais faudrait que les deux que j’ai ne sentent pasle café ;-)
    (lait entier tiédi plus une cuillère de yaourt 12H dans un thermos fermé)

    • non non, je laisse :p
      je pensais déjà que mon post était pas clair, mais apparemment il est juste trop long! ;)
      je le laisse aussi pour ton idée sur l’odeur du café du thermos: je fais aussi bien du thé que du café dans le mien de thermos, et je crois, effectivement, que ça a refilé un peu de son goût au yaourt, mais c’est pas désagréable!

      PS: contente de te voir par ici ;)

  5. avec ma yaourtière ça m’est arrivé de mettre du sirop pour parfumer une partie des yaourts. c’était pas mal, mais bon… j’aime bien les yaourts nature que je sucre au miel ou au sirop d’érable… ou avec des fraises en saison (maintenant!!!)
    j’avais surtout eu recours aux sirops quand j’avais eu la lubie d’essayer les yaourts au lait de soja! Paske j’ai pas trouvé ça terrible, ça avait un arrière-goût artificiel… alors les sirops, ça masquait un peu…

    • je suis intriguée par cette histoire de yaourt au soja : à certains endroits ils disent que ça ne prend pas, à d’autres que, si, ça prend… mais bon y a la question du goût, avant tout, et vu comme je n’aime pas le lait de soja, je ne crois pas que je tenterai le yaourt au lait de soja (sirop pour masquer ou pas) !

  6. le lait de soja a un goût très différent en fonction des marques!
    J’ai déjà fait des yaourts au lait de soja, tu peux utiliser un yaourt au soja ou bien un yaourt au lait de vache comme base.
    Moi j’aime bien!

  7. bon alors depuis mon dernier commentaire, j’ai acheté une yaourtière…
    je les aime très pris (comme le vrai yaourt grec que j’achète en pot d’1kg dans mon épicerie orientale) et je n’y arrive pas encore…
    j’ai lu qu’on pouvait rajouter du lait en poudre mais jamais essayé…
    je m’aide du livre « 100 recettes de yaourts de saison »
    mais hier j’ai fait un bon petit mélange: à la rose avec confiture de figues en bas:yummy!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s