les produits laitiers, des sensations…. sensationnelles

comme je vous le disais, Jean-Jacques, notre éleveur fromager préféré, nous distribue de la crème fraîche.

trop bonne, bien riche, mais bon la crème fraîche, je ne sais pas toujours quoi en faire (je me force parfois à l’utiliser).

du coup quand j’ai vu une co-amapienne prendre tous les 15 jours 3 grands pots de crème fraîche, j’ai un peu halluciné. Interrogée, elle m’a expliqué qu’elle en faisait du beurre.

du beurre? dingue.

fallait que je tente, bien sûr.

la recette est simple, vous avez besoin de crème fraîche :

crème fraîche
hou comme c’est joli, bien jaune, bien riche

et d’un fouet :

fouet
oh les jolis motifs dans la crème fraîche

et devinez quoi? il faut fouetter.
et c’est là que ça devient drôle, car la crème change d’aspect en direct live sous vos yeux ébahis.

tout d’abord, ça devient, assez logiquement, de la crème fouettée :

crème fouettée

et puis tout à coup, paf, ça se déphase, et ça fait un truc tout grumeleux, avec du liquide au fond :

grumeau
(la photo est toute floue, c’est l’émotion)

mais qu’est-ce qui s’est passé? hé ben en fait, on a fait l’inverse de la vinaigrette, qui consiste à émulsionner un liquide avec du gras, là en fouettant on a cassé l’émulsion, le gras est d’un côté, l’eau de l’autre.

donc, on vide l’eau, on continue un rien à fouetter, en enlevant toujours l’eau de temps en temps, qu’est-ce qui reste?

beurre
du beurre! du vrai! tout jaune! là! sous mes yeux ébahis!

j’en suis encore toute émouvue.

bon par contre faites pas comme moi, faites-le dans un autre récipient, plus grand, histoire d’éviter ceci :

beurre partout

littéralement une explosion laitière, dans mon émotion j’ai lâché le récipient 1/4 de seconde et schblaff, toute ma cuisine en a profité…

je tiens en conclusion à me remercier moi même (oui je suis comme ça) pour avoir pensé à enfiler un tablier avant d’attaquer cette expérience culinaire hors de commun.

Publicités

21 réflexions au sujet de « les produits laitiers, des sensations…. sensationnelles »

  1. Tu peux donc te vanter de faire de la vraie cuisine au beurre.
    Est-ce que c’est aussi bon que ça en a l’air ? Je me ferais bien une tartine, tiens…

    • monsieur aime bien, moi je trouve que ça a un drôle de goût, comme du beurre très très doux, peut-être que je me suis arrêtée un peu trop tôt de le battre (après la catastrophe beurrière, faut dire, j’avais juste envie de tout nettoyer!)

      • beurre doux ? pas possible chez nous :-( parce que c’était une drôlement chouette idée.

  2. (LOL)
    ça me rappelle des souvenirs….
    vers 10 ou 11 ans j’avais tenu à aider ma tante (dont la famille avait des vaches) à fouetter de la crème pour faire de la crème fouettée… Et comme j’étais pleine d’entrain… j’ai fait du beurre! Il était bon, mais je me suis fait un peu engueuler….

  3. Bon, c’est bien de faire son beurre pour écouler la crème fraîche, mais après t’en fais quoi du beurre pour l’écouler ? pcq moi le beurre, j’ai du mal à l’écouler !!

    • c’est vrai qu’en fait je n’ai pas une grosse consommation de beurre non plus, mais du coup je l’utilise pour les tartines (alors que d’habitude j’utilise de la margarine) et puis sinon les utilisations classiques: avec les radis (c’est la saison, ça tombe bien), et en cuisine au beurre, à la poêle, ou pour la soupe, ça dépend.

      • Pour répondre à Mistigree, nous prenons du beurre en toute petite quantité (125g pour deux semaines). Cela nous suffit, c’est surtout pour faire des pâtes, des crêpes, des gâteaux.

  4. Ah oui, quelle quantité de beurre as-tu obtenu ? Même volume de beurre que de crème ?

    *ook qui en vient à faire une comparaison avec les oeufs en neige *

    Sinon, chez nous aussi il est très difficile d’écouler le beurre : à part ooknon sur ces tartines le matin, nous n’en utilisons pas (et surtout pas pour cuire)

    • en volume ça fait nettement moins que la crème! il faut penser qu’on en a enlevé et de l’eau et de l’air

    • oui, c’est ce que je comptais tester pour le prochain! et ça répond aux embêtements de landrellec: le beurre salé maison, c’est possible!

  5. j’adore ta prose et tes experiences . Le coup du beurre , j’en ris encore mais aussi tres interessant car franchement ,je ne m’étais jamais i nterrogée sur  » comment faire du beurre  » !
    encore une lacune comblée.
    Et pourtant, à la maison, l’Homme fait son pain, son fromage,son vinaigre, sa bière etc ,etc …c’est dire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s