en-cours

Pour illustrer mes bonnes résolutions pour 2011 et histoire de vous montrer l’étendue du désastre, voici tous les tricots en cours actuellement, et encore, je ne compte que ceux que je rentre sur ravelry (c’est-à-dire quasi tous, mais toute la subtilité réside dans le quasi).

mouaimpf, pas sûre Châle citron
tout juste fini, mais les finitions n’en finissaient plus, ce qui est un comble, vous en conviendrez.
Problème : ça roulotte comme un malade et l’arc-en-ciel… ben je sais pas trop. alors ben du coup c’est pas fini parce que je vais reprendre le rang de fin pour tenter de limiter le roulottage, et je vais peut-être le teindre (après test sur d’autres bouts, on verra bien).

dos fini Gilet starsky
on avance, on avance, c’est un projet qui suit son cours doucement mais sûrement, à un rythme de tricot assez normal pour ce qui me concerne, ce qui est suffisamment rare pour être signalé.

couverture entrelac Couverture entrelac
le genre de projet long qui va s’étaler très probablement sur une longue période, mais il avancera, à son rythme, lui aussi… (en plus c’est un projet qui me permet d’utiliser plein de bouts de laines dans tous les sens, c’est trèèèès bien comme projet)(et puis ça m’a fait découvrir une nouvelle technique de tricot, l’entrelac, et ça c’est cool aussi)

25 aout 2010 Chaussettes fleuries
cadeau pour ma frangine, que je comptais lui offrir pour Noël. ahem. ben ce sera pour son anniv, hein. en avril, donc.
ahem.

Bandeau à fleur
c’est du crochet, le crochet ça me prend toujours des plombes pour avancer. en plus y a une erreur dans le patron, du coup il faut que je défasse une partie. Je n’aime pas défaire. alors ça prend des plombes, deux fois plus, forcément. tellement, que j’ai même pas de photo à vous montrer!

un petit + un grand Couverture psychédélique
ça c’est du en-cours au long terme, que je tricote au fur et à mesure, en particulier devant l’ordi par exemple. alors bon, ça continue, ça continue, un peu comme la couverture entrelac, celui-ci ne compte pas vraiment dans les en-cours maudits à finir au plus vite.

sac (bientôt) Making a bag into a toy
oh le joli tricot foiré! je voulais en faire un sac un peu babos, résultat ça ressemblait à du vomi de barbie. alors j’essaye d’en faire une poupée. car oui, en poupée, étrangement ça ressemble moins à du vomi de barbie…

petit cardigan_le dos Petit cardigan
bon là, soyons très claire, ce qui manque c’est de la couture. Or, étrangement, j’ai beau faire de la couture par ailleurs, quand il s’agit de couture de tricot, ça ne m’enchante plus du tout du tout du tout. en grande partie parce que je n’ai pas encore la super technique de la mort qui fait de belles coutures (défi pour 2011?).

requin en morceaux Requin marteau
cf. petit cardigan, mais en bien pire, comme vous le voyez, il y a toute une panoplie de petites pièces à coudre ensemble, un cauchemar de couture -_-

sac impartial Sac impartial
cf. couverture psychédélique, c’est pas un gros projet, mais pour une raison inconnue c’est un projet qui s’est imposé comme à-tricoter-quand-on-attend-que-l’ordi-se-lance.
par contre j’ai peur que ça finisse comme le making a bag into a toy (vomi de barbie, tout ça), parce que les couleurs sont quand même un poil zarbos.

239/365/25 octobre 2009 Thermal vert
blocage psychologique – laine trop fine – aiguilles trop petites – pas envie (pourtant j’ai bien envie de le porter ce pull, mais là, vraiment, un pull en aiguilles 3.5mm, c’est au-delà de mes capacités mentales).

Top boule
blocage psychologique. là c’est pas tant la taille de la laine ou des aiguilles (pourtant, dans les deux cas, assez petite), c’est que j’ai très peur du résultat, j’ai peur que ça soit trop large, j’ai peur que le bambou soit tout mollasson décomposé, j’ai peur que ça ne m’aille pas, alors à quoi bon continuer un truc que je ne porterai pas? d’ailleurs là non plus j’ai pas de photo, c’est mauvais signe.
mais bon, c’est quand même LE projet pour lequel une participation active de mon lectorat a été demandée, alors je suis un peu obligée, moralement, en quelque sorte, à le finir, non? (de toutes façons, qui ne tente rien n’a rien, au pire je le donnerai à emmaüs)

serviette en papier en coton Almost white kitchen towel
là c’est par pure envie de faire autre chose, je le continuerai un jour ou l’autre.
je note que je l’ai commencé il y a maintenant presque 2 ans. oups. il serait temps de s’y remettre.

Etoile Célestine
cf. almost white, une étoile en tricot, c’était rigolo au départ, et puis on se lasse : les premières pointes d’étoile, c’est le fun, au bout de la troisième, c’est bon on a compris. Le problème de ce genre de projet c’est que ce n’est pas un cadeau et que ça n’a pas vraiment d’utilité pratique, du coup ça peut traîner sans poser trop de problème. alors ça traîne, forcément (c’est l’entropie naturelle du tricot, cherchez pas).
j’ai pas de photo, mais vous pouvez voir par exemple ici à quoi ressemble l’étoile (sauf que la mienne serait unie).

i made a mistake Pixie hat
je dois en être à ma quatrième version de ce bonnet, d’abord en laine trop grosse, ensuite des aiguilles trop petites, ensuite j’ai fait une erreur, ensuite le bonnet était trop petit, et puis j’ai plus assez de laine pour l’agrandir, bref c’est le bonnet maudit. mais j’y arriverai, j’y arriverai, promis.

3 de faits... They call me Babeth sometimes
cf. couverture psychédélique, c’est une réalisation au long cours + cf. bandeau à fleur, c’est du crochet donc ça me motive moyen + cf. top boule, j’ai comme l’impression que mon choix de couleurs est malheureux – je suis NULLE pour les choix de couleurs, il faut que j’y travaille (nouveau défi pour 2011?).

carré à chat Chat blanc
J’avais fait un chat gris qui était fort joli, je ne sais donc pas pourquoi je ne me décide pas à finir celui-là… sans doute l’appel d’autres tricots un poil plus motivants, ou avec des échéances précises, comme heu les chaussettes fleuries pour le noël de ma frangine? ahem?

des petits bouts Baby surprise jacket
Une petite veste du même genre que celle-ci, débutée après que j’ai commencé à rédiger cet article.
oui, un article qui traite de la fin des en-cours, et paf, je m’en remets un dans la face! c’est pas malin, dites-moi? mais c’est que j’avais préparé la laine depuis un bout de temps (on la voit sur la photo), et je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai craqué, j’ai pris les aiguilles et j’ai commencé….

Chauffe-nez
Bon, ça aussi je l’ai commencé après début de rédaction de cet article et même, ahem, après fin de rédaction et planification de mise en ligne. Bon j’ai repris ma copie, c’est pas grave :-]
Mais bon, c’est un petit rien, un petit délire, qui me prendra peu de temps et sera fini en moins de deux, alors ça compte à peine…

Bon, voilà c’est tout. C’était pas si terrible, finalement, si?

Maintenant, on va passer à ma file d’attente de patrons de tricot, là ça va devenir carrément obscène…

Publicités

11 réflexions au sujet de « en-cours »

  1. Mazette, quand je pense que je crise avec deux ouvrages en cours !!!! Bon courage, il va te falloir des journées de 72h si tu veux terminer tout ça avant la fin du monde ! ;-)

    • oh, « tout ça », c’est pas tant que ça :)
      (non mais vraiment, hein, ça devrait pas être si terrible, pour la plupart faut juste que je me décide à les dépiler à l’occasion)

      quoique je suis preneuse des journées de 72h, de temps en temps ça me simplifierait la vie ;)

    • merci! toi aussi!
      (vu que j’ai vu deux projets finis, ça doit vouloir dire que tu n’as plus que deux projets en cours?) ;)

  2. mais rien que le temps que tu as du mettre à répertorier et photographier tout ça !!! :-D
    j’aime beaucoup la couverture patchwork… jamais entendu parlé de cette technique, c’est difficile ?
    pour ma part je suis très fière d’avoir terminé un cardigan pour Garance, et même elle le met aujourd’hui pour aller à l’école, et même je sens qu’il va revenir tout plein de peinture acrylique avant que j’aie pu dire ouf…

    • oh non ça prend pas tant de temps, franchement, et puis j’aime bien garder des traces des mes « exploits », et puis c’est joli sur ma page ravelry :)
      pour l’entrelac, c’est pas bien compliqué, c’est juste un peu long, puisque que chaque bout de patchwork est tricoté l’un après l’autre, sans couture je te rassure, mais avec quand même pas mal de va-et-vient, donc, oui, c’est un peu long.
      (j’ai lu qu’il existait une technique de tricot dans laquelle tu ne retournes pas ton tricot, c’est-à-dire que tu gardes le tricot face à toi, et tu tricotes de l’aiguille gauche à l’aiguille droite, puis de l’aiguille droite à l’aiguille gauche (le truc de fous), ça faciliterait grandement l’entrelac, et c’est une technique trèèèès tentante, il faudra que je trouve une explication quelque part)
      quant au cardigan, que te dire à part : des photos! des photos! (avec ou sans peinture acrylique…) :)

  3. j’arrive après la bataille, j’avais perdu l’adresse. Bon le tricot…euh… bravo ça fait des années que je traîne 2 couvertures en carrés, je mourrai avant la fin je crois :-( Mais bon ça occupe les mains et pendant ce temps je ne vide pas la bouteille de rouge. Ah ah je blague !
    Au fait le gilet pourquoi il est « starsky » ? Tu fais le pull Hutch, aussi ? Sinon il promet d’être bien beau

    • C’est le nom du modèle j’y suis pour rien! (inspiré du magnifique gilet du dit starsky)(hutch c’était un blouson en cuir, beeeeaucoup plus difficile au tricot…).
      Par contre je ne sais pas s’il sera si beau : il va manquer de la laine a priori, et je ne suis pas sûre d’en retrouver auprès du fournisseur :/ (un peu verte je suis)
      Quant à tes couvertures, chacun son rythme, hein! (et un verre de rouge n’a jamais fait de mal à personne) ;)

  4. Je pense que j’ai beaucoup plus d’en-cours que toi…. je ne prends même pas la peine d’en faire l’inventaire, sans quoi vous me prendriez pour une folle (et je serais contrainte d’aller me faire soigner en réalisant l’ampleur de la chose)

    Pour le tricot de gauche à droite, je peux te faire une démonstration, je m’étais enseigné la technique pour une bande de boutonnage (ou d’encolure) et je me la suis re-apprise pour mon étole en entrelac, et c’est vrai que ça facilite et accélère un peu les choses de ne pas retourner l’ouvrage toutes les 10 ou 12 mailles!
    Comme j’ai une graaaaande maison à Valenciennes, qu’il y a des TGV directs et tout et tout, tu me dis quand tu viens (tof est aussi invité, ça va de soi) et je t’apprends! ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s