De notre temps,

De notre temps,

Se haïr et se mordre, parce qu’on n’a pas le crâne absolument construit de même, commence à être la plus monstrueuse des folies.

Zola

Le Temps, Charles Van der Stappen – Jardin botanique national de Belgique, Meise
Author: Ben2, source: Wikimedia Commons

hé oui, Zola, 1840-1902, « de notre temps », qu’il dit…

Publicités
Ce contenu a été publié dans lu par elisala, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Une réflexion au sujet de « De notre temps, »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s