les jeux panhelléniques du tricot

Attention article à haute teneur en blabla en tout genre, et aussi en Ravelry.

Aux Etats-Unis, le mot olympics est une marque déposée (par le comité olympique américain).

Aux Etats-Unis, si on ne se bat pas pour protéger sa marque à chaque fois, même dans des cas bénins, on perd le droit de protéger sa marque (grosso modo, je résume).

Aux Etats-Unis, en plus, le comité olympique américain a une super protection de sa marque déposée (encore plus que pour d’autres marques déposées)(pour une sombre histoire un peu déprimante de sponsors)(donc de gros sous, mais je m’égare).

C’est peut-être le cas également ailleurs sur le globe, mais il se trouve que Ravelry a été fondé aux Etats-Unis. Du coup, quand des membres de Ravelry (PAS les fondateurs/salariés, je précise, mais de « simples » membres)(enfin pas si simples, parce que pour gérer ça, croyez-moi, faut pas être trop simples)(bref, mais je m’égare)(je me suis perdue dans mes parenthèses, j’en ai peur), donc bref, je reprends, quand des membres de Ravelry ont lancé la grandiose et génialissime idée des Ravelympics 2012 à l’occasion des jeux olympiques de Londres – pour une troisième fois après 2008 et 2010 – histoire de tricoter en coeur avec les athlètes, de se poser des défis de fous comme le font ces athlètes du monde entier face au stade – hé bien le comité olympique américain n’a rien trouvé de mieux à faire que d’envoyer une lettre au co-fondateur et génialissime codeur informatique de Ravelry, Casey, lui demandant de ne plus utiliser le terme Ravelympics, parce que c’est trop proche du terme Olympics.

Si c’est vrai.

Jusqu’ici tout va bien et on aurait pu changer le nom de notre épreuve et tout eût été pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sauf qu’apparemment ça devait être un stagiaire qui a rédigé cette lettre de demande, parce qu’il n’a pu s’empêcher d’insulter au passage les participants aux ravelympics, en disant, en substance, que nous dénigrions l’esprit du sport en tricotant/crochetant et que nous manquions de respect aux athlètes!

Bref, le rédacteur n’avait tout simplement pas compris dans quel esprit les ravelympics avaient été créés.

Il n’avait pas non plus compris à qui il avait affaire.

Dans les heures qui ont suivi, twitter et facebook ont été assaillis par un bon paquet (j’ai pas compté mais beaucoup) de messages au comité de la part de Ravelrieuses et -rieurs énervé(e)s. Pour tout vous dire, j’ai même posté mes premiers tweets depuis… oulala au moins tout ce temps. Le tout a été relayé par des blogs, des journaux en ligne, et bien sûr Ravelry même était en ébullition.

[Note: au fait, n’oubliez jamais, jamais, qu’une tricoteuse est souvent équipée de deux bâtons assez petits, certes, mais très pointus, mais je dis ça, je ne dis rien]

Tout cela a fait suffisamment de bruit pour que le comité envoie un premier message d’excuse… puis un deuxième, tellement le premier était minable.

En fin de compte, le comité étant quand même plus fort que Ravelry, et la marche du monde (et des sponsors) étant ce qu’elle est, les Ravelympics sont devenus les Ravellenic Games, en référence aux jeux panhelléniques de la Grèce Antique, dont les jeux olympiques faisaient partie.

Et c’est très bien comme ça, si vous voulez mon avis, garder le nom Ravelympics, après tout ce tollé, ça n’aurait fait que rappeler le tollé – non vraiment merci ça ira, on repart à zéro et on ne se laisse pas démonter, on se crée notre propre nom, avec finalement le même esprit, plus combatif que jamais!! Yeehaaa!

Et le tricot dans tout ça?

Hé bien les jeux olympiques ne commencent que fin juillet (le vendredi 27 à 22h, heure française, pour être exacte)(je n’ai jamais été aussi au courant des jeux olympiques que depuis que je participe aux ravelympi-heu-llenics), mais ça ne m’empêche pas de me préparer – c’est mon cerveau tricot, il exige que je prépare…

alors j’ai choisi des couleurs…

couleurs

(vous voyez où je veux en venir, avec ces couleurs, ou pas du tout?)

…j’ai bidouillé un petit badge sur gimp pour mes pages de projet sur ravelry…

couronnedelaurier

(simple mais élégant)

…j’ai commencé à mettre en pelote les laines en écheveaux que je compte utiliser…

écheveau et pelotes

(non je ne compte pas tricoter toute cette laine, mais au moins une partie, il faut donc qu’elle soit prête!)

…et je me renseigne un peu sur certaines particularités

Autant vous dire, j’ai hâte. :) (et tant pis pour le comité et ses sponsors)

2 réflexions au sujet de « les jeux panhelléniques du tricot »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s