Dites-donc…

Je réalise que je ne vous avais pas montré ça:

non, attendez, je ne peux pas vous mettre l’image là comme ça sans un minimum de préparation mentale…

Vous êtes prêts? assis? au calme, détendu? Peut-être le serez-vous moins dans quelques instants, mais au moins essayons de limiter les risques d’infarctus pour mes amis mais néanmoins lecteurs…

On respire un grand coup, on se prépare psychologiquement…

Et on se lance…

flash ton stash

Et quand je dis on se lance, c’est une façon de parler, hein, on ne se lance pas là-dedans, nonnonnon, ma belle laine, my precious, bas les pattes!

Bon enfin, voilà, quoi, mon stock, mon stash, mes réserves, histoire de donner un aperçu de l’étendue des dégâts… et encore, vous allez rire, je n’ai pas réussi à tout mettre, il manque une dizaine de pelotes… gloups.

NB: c’est un grand lit que vous voyez là. Enfin que vous voyez, encore une fois, c’est une façon de parler, que vous devinez plus ou moins en-dessous de ces quelques pelotes parsemées de-ci de-là…

NB2: oui, c’est le même lit que j’ai utilisé pour rebobiner et repeloter ma laine à teindre. C’est un lit multi-fonctions! la classe, quoi.

NB3: un jour, oh oui, un jour, j’arriverai à mettre toutes mes pelotes sur le lit sans que ça déborde et pour que ça fasse une photo jolie. C’est mon objectif, minime, peut-être, mais raisonnable, sans doute.

NB4: tout ça pour vous dire, une nouvelle manche de « yarn diet » (ou régime de laine) commence aujourd’hui même – et ce n’est pas un poisson d’avril : 3 mois sans achat de laine! enfin si peu…

23 réflexions au sujet de « Dites-donc… »

  1. Mon humain domestique, à qui j’ai montré la photo pour lui faire voir que je ne suis pas un cas unique, est rassuré. Moi, un peu moins, car je pense que le lit n’y suffirait pas…

    • je crois que cette photo sert de caution pour pas mal de monde, façon « mais non mon stash n’est pas grand, regarde : elle »

  2. oOoh la belle installation digne d’un accrochage en musée, avec un cartel du style : « le pixel arraché à sa vie numérique se découvre ici de manière tactile pour une expérience sensuelle unique ». Des visites à l’heure de la sieste seraient proposées avec possibilité de faire un petit somme dans un nuage de pixels.
    Oui d’accord je retourne à mon tricot !

  3. Effectivement ta photo va servir de caution à toutes ceux et celles qui ont le yarn addict. Tu devrais la proposer au MoMA (Museum of Modern Art) comme ça tu pourrras acheter d’autres pelotes ou une autre pièce (où tu rangeras tout) ou un autre appart. J’ai bien ri en voyant la photo, mais comme startare moins lorsque je vois mon tas de pelotres à peine entamé.Bon courage pour le yarn diet.

  4. Lorsque je vois cette photo, je ne peux me poser que la question suivante, mais où ranges tu donc toutes ces belles pelotes dans un appartement parisien? ;-)

  5. Le voilà donc ton précieux…. je me sens un peu bête de ne pas avoir découvert ton blogue avant. Il a fallu que je pense à vérifier dans ton profil Ravelry.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s