Dernières nouvelles de par ici…

Je suis allée aux moments de libération du fil à Villeurbanne…

13 avril 2013

et j’en parle ici,

et j’ai moyennement craqué…

nouvelle acquisition!

mais c’était pour faire cette beauté:

châle hitchhiker

du coup je n’ai aucun regret,
et je pourrais ne continuer
qu’avec des rimes en é
mais je n’ai pas vraiment envie de me faire ch… m’embêter.

Il y a eu aussi un voyage en Italie, où j’ai trouvé plein de prénoms:

prénoms italiens

Où j’ai pris toutes mes photos du jour façon carré instagram – on s’amuse comme on peut:

6 mai 2013 7 mai 2013 8 mai 2013
9 mai 2013 10 mai 2013 11 mai 2013
12 mai 2013 13 mai 2013 14 mai 2013

Et où je n’ai pas acheté un gramme de laine.

Il y a eu aussi un peu de teinture faite:

jaune orange rouge

et une teinture planifiée:

laine jaune

Ainsi qu’un tricot rigolo (mais secret – suspens!):

tricotin à gogo

Et puis il y a un craquage géant:

craquage massif

certes, qui me permettra de faire plein de choses tout en étant fort joli à regarder, mais quand même, craquage. j’ai un peu honte -_-.

J’ai aussi marié ma frangine, ce qui est toujours l’occasion de faire étalage du tricot:

le châle de la frangine 3

(oui c’est moi qui ai fait le châle)(et j’en suis pas peu fière, pour tout vous dire)

Et, incroyable mais vrai, j’ai pu tricoter au soleil (ça nous change):

tricot au soleil

C’est tout pour aujourd’hui!

Tricot 2012

Dites-donc, il semblerait que j’ai presque oublié de vous poster la mosaïque de mes tricots de l’année écoulée!
C’est pourtant une tradition qui me tient à coeur. L’occasion d’un article pour pas cher, diraient certaines mauvaises langues. certes. mais pas que. C’est aussi l’occasion de voir à quel point j’ai tricoté comme une malade en 2012.

tricot2012

C’est sans fin!
A titre de comparaison, voici les mosaïques de ces 5 dernières années, à la même échelle, dans l’ordre, donc, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012:

mes créations tricot (et une création crochet!) de 2008 tricot 2009 tricot 2010 tricot 2011 tricot2012

Hormis le creux de 2010, c’est assez parlant, non? (Ce creux m’intrigue, d’ailleurs, à se demander si je ne me suis pas trompée quelque part…)

Bon, là je crois que je suis arrivée au top, j’ai du mal à imaginer comment je  pourrais tricoter plus… quoique… rendez-vous l’année prochaine, on en reparle…

Bonjour,

the game / le jeu

Bonjour, je m’appelle Elisabeth. J’adore le Melon jaune, juste mûr, au goût sucré discret. Je suis allé au lycée Edmond Labbé. Ma couleur préférée est le rouge. Je trouve que Paul Newman (jeune) est tout simplement craquant (rwaaarrr). J’hésite avec la bière et le vin, mais si je ne devais me contenter que d’une boisson, ce serait le thé que je choisirais. Je rêve de visiter l’Islande. Mon dessert préféré est vraisemblablement le gâteau aux carottes (mais ce fut un choix difficile). Quand j’étais petite, je voulais devenir garde forestier. Ce que j’aime le plus dans la vie, c’est le tricot (après mon chéri, mon chat et la nature). Le mot étourdie me décrit plutôt bien. Mon pseudo, un peu partout sur internet, c’est elisala.

———————

Pour ceux qui se demandent ce qui peut bien me passer par la tête, c’est un jeu/mème qui est passé par internet il y a quelques temps et qui a été repris au sein d’un groupe sur flickr (et qui s’appelle the game, en toute simplicité). Le groupe est à peu près moribond, mais ça ne m’empêche pas d’y participer, même avec 3 ans de retard…

Le principe? Vous tapez la réponse à chaque question ci-dessous dans le truc de recherche de flickr. Vous choisissez une photo dans la première page de résultats (vous choisissez de préférence une photo sous creative commons histoire de ne pas trop s’embêter avec les droits) et vous collez le lien URL dans l’outil mosaïque de fd’s flickr toys et vous partagez la mosaïque sous flickr!

Les questions :

1. What is your first name? Quel est votre prénom?
2. What is your favorite food? Quelle est votre nourriture préférée?
3. What high school did you go to? A quel lycée êtes-vous allés?
4. What is your favorite color?  Quelle est votre couleur préférée?
5. Who is your celebrity crush? Quelle célébrité vous fait craquer?
6. Favorite drink? Quelle est votre boisson préférée?
7. Dream vacation? Votre destination de rêve?
8. Favorite dessert? Votre dessert préféré?
9. What you want to be when you grow up? Qu’est-ce que vous voulez être quand vous serez grand?
10. What do you love most in life? Qu’est-ce que vous aimez le plus dans la vie?
11. One Word to describe you. Un mot pour vous décrire.
12. Your flickr name? Votre pseudo flickr?

quand il me prend en photo, je vois la vie en… violet

Mon appareil photo me fait des misères. Je dirais même qu’il me lâche, cet odieux (une sombre histoire semble-t-il de capteur photographique, ou CCD pour les intimes).

Vous vous dites, ok, mais est-ce vraiment une raison suffisante pour faire un article de blog?
hé bien je vous dirais que:
1. Toute raison est bonne pour faire un article de blog.
2. Allons même un peu plus loin, depuis quand faut-il une raison pour faire un article de blog?
3. Malgré tout, c’est dommage, parce que justement, je voulais faire un petit reportage photographique de présentation de mon chez moi.

oh pis zut, allez, tant pis, je vous la fais quand même cette présentation, y a pas de raison.

Voilà donc l’entrée, avec vue vers le salon:

voir la vie en violet : l'entrée

Et le salon, avec vue sur le balcon :

voir la vie en violet : le salon

Mais le vrai objectif, c’est quand même de vous présenter tous ceux avec qui je partage ma vie.

La plante verte

voir la vie en violet : la plante verte

(comme vous le voyez, un magnifique monstera deliciosa, appelé couramment philodendron, mais c’est une erreur)

Je vous présente le chat, devant la télé.

voir la vie en violet : le chat

placide et blasée, mais ronronnante quand même (bon, ça, je vous l’accorde, ça ne passe pas trop en photo).

Et mon chéri, plus besoin de le présenter.

voir la vie en violet : mon chéri

Devant son ordi, sans doute en train de travailler sur son blog.

Voilà, c’est tout.
Salut tout le monde!

voir la vie en violet : salut c'est moi!

La prochaine fois, je vous parle de mon ordi qui fait un drôle de bruit quand j’ai trop d’onglets ouverts sous firefox. :-]

formumu, formulaire

Ami lecteur, amie lectrice, mon camarade, mon semblable, va donc voir si j’y suis, si cela te sied, si cela te dit, sinon tant pis!

mais ne prenez pas ça trop au sérieux tout de même, sinon c’est pas drôle.

et une photo parce que j’aime bien les images dans les blog :

051/365/20 avril 2009

le jeu du week-end : à mon chevet

Proposé par Larkéo, un petit jeu qui consiste à montrer sa table de chevet et la lecture qui va avec.

(Moi ça me va, hein, une idée de note de blog, pas chère rapide et facile, je prends!)

Ma table de chevet, en fait, n’est pas une table, à peine une tablette, un petit tabouret, une chose assez innommable (c’est-à-dire sans nom, et non pas dégoûtante, ça non), mais que j’ai toujours connue, dans la chambre de mon frère chez mes parents, qui est devenue ma chambre, puis qui m’a suivi dans mes différents logements, comme repose-pieds, tablette à trucs, et… table de chevet (faute d’un vocabulaire plus adéquat).

à mon chevet

Je l’aime donc assez ma tablette, toute petite elle ne contient pas grand chose, mais peu importe, on y trouve une lampe de chevet (lampe hublot pour mur transformée habilement et par mes soins en lampe à poser mit rallonge à interrupteur), un mouchoir pour la niflette habituelle, un élastique sans doute enlevé juste avant le dodo (et la flemme de me lever pour le poser à l’endroit qui va bien), un ticket de ciné, très certainement ancien marque-page, une pince à linge (ne m’en demandez pas plus) et des crayons pour des prises de notes et sudoku intempestifs (ils ont tendance à s’agglutiner dans la chambre car j’y viens souvent le crayon à la main, le sudoku en attente d’être fini, puis n’en repartent plus).
Comme on le voit, l’avantage toutefois d’une petite tablette c’est qu’elle tient devant mon étagère de fringue sans empêcher de les atteindre, les fringues.

pas de place pour les livres sur la tablette, c’est donc un tas en équilibre plus ou moins instable, à la taille variable suivant la dernière fois où je l’ai rangé, qui accueille mes lectures de chevet.

En ce moment mon tas de chevet (huhu ça au moins c’est du vocabulaire adéquat) accueille:

à mon chevet

de gauche à droite:

– un livre de cuisine que j’avais envie de compulser, comme ça, le soir, pour pas me prendre la tête à lire

– le livre de chevet du moment – souvent choisi au pif, ou un livre que j’ai en cours par ailleurs et que j’emmène avec moi dans la chambre

– mon carnet pour marquer mes rêves tant que je m’en souviens (mais même comme ça des fois j’oublie, c’est tragique) -_-

– des livres que j’ai déjà lus, d’anciens livres de chevets en quelque sorte, et qui attendent d’être rangés (hé ben vous pouvez encore attendre, voilà) et des livres que j’ai commencés mais pas encore finis (parce que pas envie), des livres de chevets en attente, en quelque sorte

– des magazines plus ou moins sérieux

bref, de quoi varier les plaisirs de lecture de chevet…

photo marathon

à l’heure où mistigree (alias misticlick) lance un concours photo de la mort (qui tue), je me décide enfin à mettre en ligne ma participation au marathon photo de l’an dernier (marathon organisé par l’association des photogènes, mais qui n’est pas organisé cette année, parce que florazoom les a lâchés (comment ça je simplifie?)).

sauf que… sauf que comme j’étais en vadrouille ce week-end là, je ne l’ai pas fait en 24h dans le temps imparti.

j’ai fait un marathon photo en 24 jours à la place (et un ou deux jours de plus quand à ma grande honte j’ai réalisé avoir oublié un thème).

et du coup, je vous en fais profiter en direct live depuis ce blog, je suis comme ça, que voulez-vous
(évidemment les ceusses qui se baladent sur flickr vont avoir comme une impression de déjà-vu, voire de mauvais réchauffage micro-ondes, mais, pour faire plaisir à mamoune, je reprendrai ma désormais célèbre réplique valant argument sans appel: prout et na)(voilà)

allez zou, c’est parti pour 14 24 thèmes… (14? pourquoi j’avais marqué 14? je n’en ai aucune idée…)

Mise en bouche
mise en bouche

Le vilain petit canard
vilain petit canard

Fluo
fluo

dans l’ascenseur
dans l'ascenseur

Courant d’air
courant d'air

20 ans après
20 ans après

Saturation
saturation

Zoom
zoom

Croissance
croissance

Comme une image
comme une image

Intouchable
intouchable

Jardin secret
jardin secret

Contour(s)
contour(s)

Collection
collection

Mouvement
mouvement

J’y pense souvent
j'y pense souvent

Espace
espace

Protection
protection

M’as-tu vu(e) ?
m'as tu vue(e)

Entrelacés
entrelacés

Binôme
binôme

De l’autre côté
de l'autre côté

Camouflage
camouflage

A suivre…
à suivre

bon, si vous l’avez déjà tous vu sur flickr, dites-le moi quand même, la prochaine fois je me contenterai de flickr… :-]

petit inventaire assez extraordinaire

Pour répondre (un peu en retard et sans prévenir) au petit jeu de la tambouille

voici mon petit inventaire.

inventaire

ce sont les objets les plus incongrus de ma cuisine, mais aussi les plus précieux (leur incongruité fait que j’y tiens énormément), les plus inutiles (franchement, je ne m’en sers ja-mais), les plus exotiques (un truc à thé allemand, un truc à couper hollandais, et d’autres trucs je sais même pas ce que c’est), les plus moches (bon, pas moches, juste différents).

et puis, ceci:

cuillère

qui est simplement inutile, je ne sais pas si on voit bien sur la photo, mais c’est une cuillère… à l’envers! elle est passée par l’extracteur, elle a failli le casser, mais l’extracteur s’est bien défendu…