Crevettes sautées aux légumes et à la coriandre

Il me semble que c’est Larkéo la première qui, dans son premier petit blog dans le pré, proposait des recettes tout aussi gastronomiques que littéraires.

À la lecture du très bon 1Q84 de Haruki Murakami, je ne peux m’empêcher de faire écho à Larkéo et de vous proposer, à mon tour, un petit détour tout aussi littéraire que gastronomique…

1q84_01q84_11q84_2Bon appétit!

PS: Un nom flouté pour ne pas révéler trop de choses aux potentiels futurs lecteurs.

PS2: oui, je sais, vous vous attendiez sans doute à une aventure trépidante au pays de la teinture ou à un projet tricot un peu fou. C’est prévu, promis, c’est prévu! L’inspiration n’est pas trop au rendez-vous dernièrement, mais ça reviendra, ne vous inquiétez pas…

formumu, formulaire

Ami lecteur, amie lectrice, mon camarade, mon semblable, va donc voir si j’y suis, si cela te sied, si cela te dit, sinon tant pis!

mais ne prenez pas ça trop au sérieux tout de même, sinon c’est pas drôle.

et une photo parce que j’aime bien les images dans les blog :

051/365/20 avril 2009

pendant ce temps, à veracruz

J’ai piqué l’idée à Larkeo, qui en a de bonnes, des idées.

Et l’idée c’est quoi? c’est que parfois, dans un livre, au détour d’une page, tout d’un coup, on mange. On cuisine, on fait saliver. Littérature et gastronomie, ou deux passions en une, que du bonheur, quoi.

J’entame par le livre en cours, qui parle admirablement de manger, une cuisinière passionnée y fait son chemin. Et voici un repas made in Mexico, on ajoute à la littérature et à la gastronomie, l’amour! triptyque fantastique.

Les années avec Laura Diaz

Les années avec Laura Diaz, Carlos Fuentes