Dernières nouvelles de par ici…

Je suis allée aux moments de libération du fil à Villeurbanne…

13 avril 2013

et j’en parle ici,

et j’ai moyennement craqué…

nouvelle acquisition!

mais c’était pour faire cette beauté:

châle hitchhiker

du coup je n’ai aucun regret,
et je pourrais ne continuer
qu’avec des rimes en é
mais je n’ai pas vraiment envie de me faire ch… m’embêter.

Il y a eu aussi un voyage en Italie, où j’ai trouvé plein de prénoms:

prénoms italiens

Où j’ai pris toutes mes photos du jour façon carré instagram – on s’amuse comme on peut:

6 mai 2013 7 mai 2013 8 mai 2013
9 mai 2013 10 mai 2013 11 mai 2013
12 mai 2013 13 mai 2013 14 mai 2013

Et où je n’ai pas acheté un gramme de laine.

Il y a eu aussi un peu de teinture faite:

jaune orange rouge

et une teinture planifiée:

laine jaune

Ainsi qu’un tricot rigolo (mais secret – suspens!):

tricotin à gogo

Et puis il y a un craquage géant:

craquage massif

certes, qui me permettra de faire plein de choses tout en étant fort joli à regarder, mais quand même, craquage. j’ai un peu honte -_-.

J’ai aussi marié ma frangine, ce qui est toujours l’occasion de faire étalage du tricot:

le châle de la frangine 3

(oui c’est moi qui ai fait le châle)(et j’en suis pas peu fière, pour tout vous dire)

Et, incroyable mais vrai, j’ai pu tricoter au soleil (ça nous change):

tricot au soleil

C’est tout pour aujourd’hui!

Publicités

Retour de vacances

Il a fait froid

chocolat chaud à Bordeaux

(alors on a pris un chocolat chaud)

…et il a fait chaud

bière fraîche à Bordeaux

(alors on a pris une bonne bière bien fraîche)

Je n’ai pas emmené assez de laine pour mon châle, je suis restée bloquée plus vite que je ne le pensais…

châle

…et mini-me a bien avancé

future mini-me ceci est mes cheveux mini-me en cours de réalisation

…et j’ai acheté de la laine…

laine

(chut! pas de commentaire!)

On a marché

…et géocaché

tigrou géocache first FTF

…et même un peu bookcrossé!

aïda a de quoi lire

Mais j’avais que mon iph*ne du boulot pour prendre des photos (parce que mon appareil est toujours en rade), alors j’ai aussi pris des photos idiotes.

on s'amuse avec instagram de l'art difficile de la photo romantique

(grandement aidée en cela par le tof)

et j’ai complété ma collec’ de prénoms!

cueillette de prénoms girondine

Des vacances donc pleines de photos, et un article ma foi fort autobiographique, pour changer!

tricoteuse globe-trotteuse (& vice-versa)

Quand on va dans un pays, on ramène des souvenirs.

Pas toujours, pas systématiquement, mais souvent.

C’est normal, c’est humain, c’est touristique.

Moi quand je vais dans un pays, je ramène de la LAINE!

Pas toujours, pas systématiquement, mais souvent.

C’est normal, c’est humain, c’est une addiction.

 

Ainsi donc…

Pérou

alpaca péruvien couleur vin alpaca péruvien noir

Edinburgh

noro

Barcelone

une drôle de pelote

Paris (et alentours)

soie de sari katia mexico rayure double

chanvre et coton Rowan pure wool lorna's laces embobinée

laine "pédaler pour la paix" laine irrégulière moutarde Great Adirondack
(… and so much more)

Stuttgart

Regia sport und schtrumpf wolle Arizona

Venise

Filatura di Crosa - Aliseo tweed

Tallinn

le butin du jour (bis repetita...) butin du jour, bonjour

Kerimäki

butin du jour

Helsinki

le butin du jour le butin du jour

Les voyages forment la jeunesse, paraît-il? Les miens forment des pulls…

formumu, formulaire

Ami lecteur, amie lectrice, mon camarade, mon semblable, va donc voir si j’y suis, si cela te sied, si cela te dit, sinon tant pis!

mais ne prenez pas ça trop au sérieux tout de même, sinon c’est pas drôle.

et une photo parce que j’aime bien les images dans les blog :

051/365/20 avril 2009

L’Ecosse with the hands

with the food

En Ecosse, les Ecossais sont des gens bien, ils proposent presque systématiquement dans les cartes de restaurant des plats végétariens

En Ecosse, quand même, on mange un peu trop. certains repas durent jusqu’au lendemain. et souvent on te propose des frites avec tes pâtes.

En Ecosse, spar est ton ami, surtout si comme nous tu finis ta rando vers 14H, l’estomac vide, bien sûr, hormis une maigre barre de céréales, et que tous les restos aux environs sont fermés.

spar

En Ecosse, on trouve des produits typiques anglo-saxons

J’ai tenté le Marmite, en pensant à parisreader, qui avoue qu’elle aime ça, même si elle est la seule.
oui je suis comme ça, j’ai pas peur.

with the greluchery

En Ecosse les magasins lush sont tous fermés* ou en travaux. c’est absolument injuste.
*et le fait que ce soit fermé parce qu’il est trop tôt ou trop tard ne change rien à l’injustice. non mais

with the yarn

En Ecosse, ils ont de la laine trop belle trop pas chère

et moi je suis trop contente.

En Ecosse, j’ai testé le tricot en voiture.

c’est très faisable. Quelques recommandations toutefois:
– les points mousses, et jersey sont tes amis
– les torsades, jacquards et autres motifs, sans être tes ennemis, ne sont pas à favoriser
– éviter également de compter tes mailles dans les petites routes écossaises étroites qui tournent dans tous les sens (ie: un peu partout)
– surtout si tu es malade en voiture (vraiment, attention)
– ne pas oublier que vous pouvez servir inopinément de guide de la carte routière pour prendre la petite route qui tourne qui va bien : malgré le tricot, rester au taquet, la carte routière à portée d’aiguille de main

with the appareil photo

En Ecosse, pas besoin d’être d’un talent incroyable pour faire des photos trop belles, les paysages vous aident beaucoup

Ecosse se dit Scotland

En Ecosse, il y a des lochs

et des forêts

et des torrents

et des moutons

et des lochs et des forêts

et des moutons

et des lochs et des châteaux

uruquhart

et des forêts

et des montagnes

et des moutons

beaucoup de moutons

(oui ben non j’ai pas pris beaucoup de photos de moutons, j’avoue)

En Ecosse, tu prévois des chaussures rembourrées, des grosses chaussettes, des bonnets, des écharpes, des gants, des kway, des parapluies, des pulls et des gros pantalons.

Et finalement, en Ecosse, on regrette d’avoir oublié la casquette.

le boulot, y aller

C’est Ookwee qui, il y a longtemps, nous a montré de chôlies photos prises sur un trajet.
J’ai bien aimé l’idée, alors bien sûr, je la lui ai piquée, s’agirait de ne pas faire mentir ma réputation. :-]

L’idée a quand même légèrement évolué, et un matin, sur le chemin du boulot et mon fier bicloune*, j’ai shooté tout ce qui passait d’un peu inattendu ou remarquable sous mes yeux curieux.

2 colonnes

fleurothèque

cuves

pie

roulez au pas

Ceci n’est en fait qu’une petite sélection, je me suis en vrai arrêtée tous les 10 mètres…

*achtung, léger zeugma!

Le Pérou, retour impromptu, spécial élections

Au Pérou, les élections, ça se passe surtout sur les murs.


C’est un peu surprenant au début, et puis on reconnaît quelques slogans électoraux universels (on peut clic-cliquer sur les photos pour admirer ces jolis slogans « plus de travail » « votre ami de toujours »).
Mais quand même, ces lettres, ces chiffres, parfois franchement barrés d’une large croix, c’est pas très fair-play de barrer comme ça systématiquement les « affiches » des autres.

Et puis on comprend le « marca asi » inscrit à côté (« marquez ainsi ») : ah ok en fait c’est une sorte de mode d’emploi à l’usage des électeurs, « cochez notre chiffre! cochez notre case à nous! »

Et puis au fur et à mesure apparaissent d’autres petites cases, avec des dessins, toutes sortes de dessins.
Sélection photographique:

La question se pose alors: puisque tout semble être fait pour simplifier la vie des électeurs, ces dessins reflètent sans doute l’orientation politique des partis, non?


(sélection dessinée de mémoire)

Alors voyons voir: la femme et son enfant, c’est un parti s’intéressant à la politique familiale ; la pelle, un parti des travailleurs ; bon allez, l’arbre, on va y croire, c’est pour les écolos de service ; la forme du pays (en bas à gauche), ahem, je le crains, un parti nationaliste ; la patate, le maïs, le haricot, des partis pour l’agriculture (ou alors des gens qui aiment bien manger?) ; le cheval, euh, le parti des euh ben, cavaliers ; le balai, le parti, euh, des femmes de ménage? ; et bien sûr, le U au carré, les mathématiciens?

oué bon un truc comme ça, quoi.

:-]

NB et PS: désolée pour la parfois piètre qualité des photos, ce sont pour la plupart des photos prises à l’arrache, de loin, depuis un bus en marche, les zooms ne font rien à l’affaire…