recette et réalité

est-ce que je suis la seule à avoir remarqué que les livres de recettes c’est tous des menteurs?
avec leurs belles présentations, leurs belles couleurs, tout ça?
en vrai, jamais ce qu’on fait ne ressemble vraiment à ce qui est montré, non?

une bonne illustration valant mieux qu’un long discours, le curry de poisson sauce coco de l’autre soir:

la recette
la théorie

la réalité
la pratique

mon curry de poisson sauce coco ressemblait presque à la photo du livre. tout est dans le presque.

mais c’était assez facile à préparer, et assez bon à manger, alors cessons de nous plaindre sur le champ!

Publicités

réussites de recettes

Parfois c’est assez agréable de tenter une recette, et que le résultat soit bon.
C’est ce qui m’est arrivé pas plus tard que ce soir, avec une recette de scally de « fausses rillettes » maritimes.

Pourtant pas mal d’interrogations se posaient à la lecture de la recette (ça pourrait être le sujet d’un autre post, d’ailleurs, les interrogations en cuisine), à commencer par les ingrédients:

terrine_ingr_dient
(C) c’est moi qui l’ai fait

oui bon alors d’abord le haddock c’est quoi déjà? c’est pas un poisson qui a aussi un autre nom? comme la morue et euh… le cabillaud? (oui parce que je suis un peu une ignare en poisson).
et les baies roses? kesséssa les baies roses? (ça va, j’en ai trouvé chez m*n*prix, j’étais sauvée).
et puis cette première ligne de la recette, là, si le haddock c’est la version fumée/salée d’un autre poisson, est-ce que vraiment on le ferait revenir dans une casserole? hein?

et pourtant après vérif c’est bien ça, le haddock c’est de l’églefin fumé, donc hop à la casserole comme elle dit la madame et pis c’est tout.

et puis les choses s’enchaînent, et sans même avoir trop préparé les ingrédients ni bien relu la succession des actions, je m’en suis sortie sans problème, ce qui est un gage de facilité extrême à mes yeux.
bon bien sûr y a cette histoire de mixer les ingrédients; vraiment? il faut? j’aime pas trop mon mixer, il fait du bruit, il faut le descendre du placard, et monter les pièces, tout ça.

du coup j’ai opté pour mon moulineur magique.
en esssclusivité, le moulineur après l’action:

terrine_prep

j’y ai mis juste le haddock, la courgette, les baies roses et le persil ; pour le reste, pas besoin de mouliner, donc je l’ai ajouté direct, et j’ai tout mélangé à la fin.
(vous noterez la petite barquette plastique placée sous l’engin pour recueillir les jus, car le moulineur a ce défaut de faire du jus, que j’ai habilement rajouté ensuite à la terrine)(faut pas gâcher).

bref
le résultat est pas vraiment des plus râgoutants

terrineuh

ça ressemble vaguement à une sorte de macédoine de légumes (et j’aime pas les macédoines de légumes), ça n’a pas vraiment la même tête que chez m’me scally.
mais en fait c’est trèèèès bon, et frais et inattendu, j’en suis très contente.

(en plus, le même soir, j’ai rebidouillé un reste de soupe lyophilisée, qui n’était pas bonne du tout à mon goût, et à coup d’un peu de lait et de gousses d’ail, je t’en ai fait un petit velouté tout à fait goûtu)(y a des soirs, ça fait plus plaisir de faire la cuisine que d’autres)

et les baies roses me diriez-vous? (me diraient en tout cas ceux qui suivent) hé ben c’est une sorte de faux poivre, en quelque sorte, si j’ai bien tout compris, en tout cas c’est pas un vrai poivre (sont un peu snobs dans la famille des poivres).

les blogs de cuisine

Les blogs cuisine c’est bien. ça donne des idées. beaucoup (trop) d’idées.
Du coup on ne sait plus quoi tenter. Mais un jour faut bien se lancer.
Je me suis lancée dans une salade de pois chiches/carottes/hareng (parce que j’aime bien les pois chiches, et qu’il me restait des carottes)

Question « pousses », comme il restait de la roquette qui traînait au frigo, ça a été roquette, qui n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler des pousses tel qu’il est entendu dans la recette, mais bref, j’avais rien d’autre.
En fait, j’ai un peu fait n’importe quoi par rapport à la recette, et entre autres, j’ai fait comme d’habitude: j’ai tout mélangé, au lieu de rajouter les choses les unes après les autres comme il est dit dans la recette.

ça donne un truc pas vraiment ragoûtant:

salade

une fois mélangé, ça a presque l’air mangeable

salade__1_
mais disons que c’est pas avec ça que j’allais gagner le concours de la meilleure photo alimentaire… (surtout après que la photo se révéla corrompue et que je doive opérer une sauvegarde de dernière minute avec l’aide de mon ami le gimp, mais je m’égare)
Au niveau du goût, rien de renversant non plus, disons que chaque ingrédient est bon, mais le mélange n’apporte rien de particulier à l’affaire. Mais bon, c’est une recette qui reste originale, et mieux présentée, elle serait presque présentable, alors pourquoi pas?